A voir également au Chili :

 

San Pedro de Atacama. Un nom qui claque comme dans un western.

Tous les ingrédients y sont réunis. Un désert parmi les plus arides du monde, d'étroits défilés au travers de vallées aux paysages irréels, un salar (désert de sel) à perte de vue abritant des lagunes fantomatiques. Ce village, adossé aux Andes, aux confins de l'Argentine et de la Bolivie, est un lieu idéal pour la découverte d'univers magnifiques.

Que dire de "la vallée de la Luna", aux étendues célestes et torturées ? Le nom est joli, le site est à la hauteur. Le sol est blanc étincelant à cause du sel. Le relief est tantôt bosselé, tantôt creusé de cratères lunaires, et une dune de sable gris traverse les lieux, imposante.
Il faut rester là, à contempler ce que notre planète a su nous offrir de plus invraisemblable et pourtant de tellement réel.

Sous l'œil du volcan Licancabur, colosse culminant à 6000 mètres, terre sacrée par les Incas, les jours passent trop vite, tant le spectacle est passionnant.

Bien sur, San Pedro est en passe de devenir un des hauts lieux touristiques du Chili, mais le village sait garder son charme discret, les tourbillons de poussière continuant à habiter ses rues en terres. On y croise indifféremment un vieux routard harassé descendu de l'Altiplano Bolivien, comme un citadin de Santiago venu passer quelques jours de vacances.

Et puis, il y a les nuits, avec le ciel d'une pureté que je n'imaginais pas jusqu'alors, des étoiles insoupçonnées qui remplissent l'espace.

Nous avons passé une semaine à San Pedro, trop courte, juste le temps de nous acclimater à l'altitude avant les hautes terres boliviennes. C'est endroit est envoûtant, il n'est pas facile d'en repartir, d'ailleurs quelques un l'on choisi comme terre d'accueil.

Marc

 
A voir également au Chili :